Combles aménagés ou perdus : comment les isoler sans frais ?

Propriétaire d’un petit immeuble urbain ou d’une grande maison à la campagne, vous disposez de combles offrant une belle surface, que vous aimeriez aménager en chambre d’amis, en studio de musique, en débarras ou en salle de jeux. Les travaux d’isolation thermique, indispensables pour bien chauffer votre pièce, inquiètent votre budget ? Découvrez la solution idéale pour bénéficier d’une isolation efficace été comme hiver, et ce gratuitement grâce aux CEE, les certificats d’économie d’énergie.

Pourquoi l’isolation des combles est-elle essentielle ?

Dans une société en transition écologique de plus en plus soutenue par l’État, la priorité va notamment aux dépenses énergétiques dans les foyers, qui comptent pour une part importante du budget mensuel. La déperdition de chaleur majeure constatée dans les maisons individuelles concerne la toiture et la vitrerie, lorsque cette dernière est de mauvaise qualité. Les combles, souvent laissés de côté car nécessitant un investissement coûteux pour les aménager, représentent pourtant un espace réel qu’il est possible d’utiliser comme une pièce à vivre, tout en diminuant largement les pertes de chauffage avec une isolation correcte.

Le gouvernement français a donc mis en place des primes exceptionnelles destinées à subventionner ce type de travaux onéreux, et pourtant nécessaires à la consommation régulée de l’électricité et du gaz. Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge à 100% de vos travaux d’isolation thermique en les faisant réaliser par un artisan reconnu RGE, c’est-à-dire garant de l’environnement. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.mescomblesgratuits.fr et obtenez votre devis facilement pour réaliser vos travaux sans frais.

Les conditions pour bénéficier des CEE pour une isolation des combles

Le recours à la prise en charge des frais d’aménagement dans le cas d’une isolation des combles se fait selon certains critères, définis à l’avance. Si la réalisation de ces travaux vous intéresse, les conditions suivantes sont à réunir :

  • faire appel à une entreprise certifiée RGE
  • utiliser des matériaux conformes à ceux définis par les CEE
  • réaliser des travaux d’amélioration de l’isolation
  • faire la demande d’aide avant le début des travaux
  • souscrire aux niveaux minimums de résistance thermique pour les combles
  • fournir les factures ou attestations de performance des installations produites

Avec une réduction d’environ 20 à 30% des frais dédiés à l’énergie, les travaux d’isolation de la toiture et des combles valent largement la peine de s’y intéresser.

Les travaux de rénovation sont-ils pris en charge par les primes ?

Il n’existe aucune besoin de faire construire une maison neuve pour bénéficier des réductions d’impôts ou des primes versées par l’État pour l’isolation des parties supérieures de l’habitat. En effet, les maisons et immeubles anciens sont tout aussi bien visés par cette mesure à portée écologique vaste. Vos travaux d’isolation seront pris en compte dès lors qu’ils satisferont aux conditions énoncées ci-dessus.

Les avantages d’une isolation de la toiture ne concernent pas seulement l’économie d’énergie, ils englobent également l’augmentation de la qualité de vie avec un habitat mieux chauffé et par conséquent plus confortable. La mise à disposition d’un nouvel espace dans les combles permet parfois de réaliser un projet anciennement mûri, comme un espace de stockage, une chambre supplémentaire ou un petit studio de photographie.

Ce n’est pas tout : l’isolement énergétique augmente la valeur immobilière de votre bien. Ainsi, vous gagnez du capital sans investir de grosses sommes, voire gratuitement selon les travaux engagés.