Écoconstruction et développement durable

Une éco-construction est également appelée construction écologique et durable. C’est une démarche soucieuse de la protection de l’environnement étant donné qu’elle respecte au mieux l’écologie, de sa conception à son utilisation. Découvrez ici en détail ce que vise concrètement ce type de construction qui vous permet de réaliser des économies d’énergie et qu’est-ce qu’elle implique.

Une éco-construction : pour une meilleure protection de l’environnement

Une éco-construction est une construction pour le développement durable (qu’il s’agisse d’une réhabilitation, d’une rénovation ou d’une création) car elle respecte au mieux l’écologie à chacune de ses étapes (de construction) ainsi que dans son utilisation (rejet des différents des déchets et de l’eau, consommation énergétique, en eau, chauffage). C’est dans les années 1940 qu’est née cette notion de construction écologique et durable. Dans le milieu naturel, cette construction soucieuse de la protection de l’environnement intègre également et le plus respectueusement possible l’utilisation au mieux des ressources saines, locales et peu transformées. Dans le milieu rural, de travail ou urbain, elle favorise les liens sociaux.

Que vise concrètement une éco-construction ?

Des économies d’énergie ! Voilà ce que vise une construction écologique et durable. Vous économiserez donc pour l’eau chaude et le chauffage. Grâce à l’agencement de ses parois et à sa conception bioclimatique, elle est très économique en énergies d’appoint. Elle va alors optimiser l’utilisation d’une ventilation bien dimensionnée, les déphasages et les apports solaires. Mais il ne faut toutefois pas oublier qu’une maison HQE (haute qualité environnementale) et une maison BBC (bâtiment basse consommation) ne sont pas forcément éco-construites. En effet, elles peuvent être isolées en laine de verre, ce qui pourtant va beaucoup augmenter son coût en énergie grise et diminuer son rendement en isolation, en période estivale. Une éco-construction bien exécutée tendrait à faire le stockage des excédents d’énergie lors les périodes creuses, en vue de pouvoir en tirer profit pendant les pics de consommation.

Qu’implique cette construction soucieuse de la protection de l’environnement ?

Cette construction qui se soucie de la protection de l’environnement est une démarche intégrée étant donné qu’elle engage, dès l’amont de la construction, toute la chaîne des, en respectant les étapes de la mise en travaux et en vérifiant la convenance des choix retenus et la qualité de leur mise en œuvre pendant l’utilisation par les occupants et usagers. Par rapport au coût à la livraison, une approche par coût global est alors favorisée. Cette approche visant des économies d’énergie intègre aussi bien les postes d’investissement classiques (coût de création, de conduite des travaux et de construction) que les coûts de charges de fonctionnement de maintenance et de déconstruction.