Economies d’eau

De nombreux dispositifs simples permettent d’économiser l’eau dans le logement, avec à la clé une réduction de la facture d’eau et une limitation des pertes.

Pour les robinets

Les robinets mains libres, dépourvus de poignées ou de manettes, à ouverture et fermeture automatique, permettent jusqu’à 70% d’économies par rapport à un mitigeur classique.

Certains embouts ou mousseurs permettent de diminuer le débit de moitié, en faisant couler moins d’eau et plus d’air, et en restant tout aussi efficaces. Ils s’adaptent sur tous les robinets en remplacement des aérateurs d’origine.

Dans la salle de bains

Lors de la douche ou du bain, une bonne partie de l’eau est consommée au départ, en recherchant la bonne température. Avec un robinet thermostatique, la température se règle directement sur le robinet, gradué en degrés. Ce système augmente le confort et permet environ 20% d’économies d’eau.

Les douchettes peuvent être équipées d’un système à turbulence qui fractionne les gouttes d’eau, augmentant leur surface de contact avec la peau et le confort. La consommation peut ainsi être divisée par deux.

Le système stop-douches permet de faire des économies sans pour autant investir dans une nouvelle robinetterie. Placé entre le robinet et le flexible de douche, ce dispositif permet couper l’eau pendant le savonnage et de retrouver ensuite directement les réglages eau froide/ eau chaude.

Dans les toilettes

Une chasse d’eau double-flux se monte assez facilement à la place de votre mécanisme existant et comporte 2 boutons. Le gros bouton permet d’évacuer tout le contenu de la chasse tandis que le petit évacue seulement 3 litres. De tels mécanismes coûtent de l’ordre de 30 euros et peuvent être montés par un bricoleur moyen.

Le dispositif stop-eau wc permet de réaliser des économies d’eau importantes, puisque la quantité d’eau libérée lorsque l’on tire la chasse dépend du temps de pression sur le bouton ou la tirette. Cet accessoire est très facile à installer et s’adapte à tous types de réservoirs.

Zoom sur : les toilettes sèches

L’utilisation de chasses d’eau traditionnelles représente un énorme gâchis d’eau potable : 40L par habitant et par jour. Le principe des toilettes sèches consiste à recouvrir les déjections de litière sèche carbonée (sciure, copeaux, paille, foin…), qui seront dégradées par un procédé de compostage.