Isolation extérieure

L’isolation extérieure : dans quels cas l’utiliser ?

L’isolation extérieure peut être efficace en cas de rénovation complète de pignons ou façades à condition qu’il n’y ait pas de contrainte architecturale ou trop de parois vitrées, modénatures, balcons… Ces éléments représentent autant de ponts thermiques à traiter et donc des difficultés.Lorsque les enduits extérieurs sont dégradés, l’isolation par l’extérieur permet de réaliser plusieurs opérations en même temps : isolation, étanchéité et ravalement.

Les matériaux isolants sont classés en plusieurs catégories :

  • fibres minérales : laine de roche et laine de verre
  • isolants d’origine végétale ou animale ou « bio isolants », de plus en plus sollicités, même s’ils ne représentent qu’une part faible du marché. Ils ont de nombreux atouts : production locale, consommation d’énergie faible et cycle de vie court, valorisation de co-produits. Ils incluent des matériaux de type : laine de mouton, plume de canard, fibre de chanvre ou de bois, ouate de cellulose, laine de lin ou de coton, liège expansé, paille, textile …
  • isolants minéraux : perlite, argile expansée, vermiculite