Le réemploi de matériaux dans les projets de construction

Construire, oui, mais à quel prix ? La plupart du temps, construire, ou bâtir de nouveaux immeubles d’habitation ou de travail, requiert beaucoup de concessions, en matière de respect de l’environnement, ou de l’habitat naturel de la faune, ou de la flore, par exemple. Mais, est-ce qu’on n’a vraiment pas encore trouvé des alternatives aux constructions meurtrières de la nature ? Bien sûr que si, on en a trouvé plusieurs de ces alternatives. Il y a ce qu’on appelle le système de la construction verte, il y a aussi ce qu’on appelle l’économie circulaire. Et les entreprises en BTP et constructions de nos jours y participent activement. Voici comment.

Réutiliser les matériaux

Avant, lorsqu’on démolissait un bâtiment par exemple, tout partait à la déchetterie. Sur les chantiers de construction, également, quand il y a surplus de matériaux, on avait tendance, soit à jeter ce qu’il y avait en surplus soit on gardait en stockage sur place, jusqu’à ce que les matériaux perdent leur utilité. Maintenant, c’est fini, ce genre de pratique. On pense beaucoup plus à l’économie et à l’écologie. On a adopté une politique bien meilleure par rapport à la réutilisation des surplus de chantier. Et aux matériaux de récupérations du chantier et déconstruction, et ceux en surplus de chantier. On a carrément adopté cette pratique. Et c’est une technique qui a plusieurs revers.

Comment est-ce que ça se passe ?

Des plateformes de mise en relation entre revendeurs des surplus des chantiers et des acheteurs potentiels se sont fructifiées dernièrement. Elles mettent en avant le réemploi matériaux construction. Et voici comment elles fonctionnent. La plateforme contacte d’abord les professionnels du bâtiment. Ils procèdent ensuite à l’identification et l’inventaire des matériaux délaissés disponibles chez eux. Ensuite, ils les proposent sur leurs sites, les matériaux peuvent être livrés ou récupérés sur place dans leurs magasins… achat au comptant pour certains cas, ou règlement électronique pour d’autres. Les matériaux passent par de stricts contrôles qualité. Et qui sont les acheteurs potentiels : d’autres professionnels du bâtiment, ou des particuliers, en quête de bonnes affaires, et d’économie ; pour leurs propres projets de construction. Alors, ils se connectent ou s’inscrivent sur ces plateformes, choisissent, trient, passent commande et se voient livrés les matériaux, ou les récupèrent chez le marchand. Et quels sont les matériaux disponibles ? Alors là, tout peut y être :

Revêtement pour sols intérieurs ou extérieurs,

Tissus d’ameublements,

Fenêtres, portes, baies,

Bardages en bois, planches et tasseaux,

Dalles PVC ou podotactiles,

Sol ou lames PVC,

Tringles métalliques et d’autres mobiliers,

Portails métalliques,

Portes de placard, portes de garage,

Radiateurs, groupes électrogènes… et bien d’autres types de matériaux.

Quels sont les avantages ?

Le premier avantage du réemploi matériaux BTP, est l’économie : avec l’achat de ce genre de matériaux, on peut faire entre 30 à 50 % d’économie sur le budget de travail. Ça permet aussi d’éviter le gaspillage. Et le plus important, on a un taux élevé de participation collective au système d’économie circulaire. En effet, il s’agit là d’un geste purement écologique. Pourquoi ? Parce que, premièrement, on évite le gaspillage en transport pour la déchetterie, et on réduit l’émission de gaz, de CO2, qui est nuisible à l’environnement. Ensuite, cela évite aussi l’encombrement aux professionnels du bâtiment.

Et pour les acheteurs, il y a aussi des avantages considérables. La plupart du temps, ce sont des produits finis et prêts à poser qui sont mis à leur disposition. Et à des prix négociés et largement écrasés, pour des matériaux presque neufs dans la plupart des cas. Il s’agit aussi de matériaux sûrs : la plupart du temps, il y a des garanties. Et enfin, ils bénéficient d’un accompagnement professionnel dans leurs projets, de la part de la plateforme vendeuse.