L’éco-construction, des solutions d’avenir pour un environnement durable

Se mobilisant autour de l’éco-construction, plusieurs États convoitent les avantages de cette forme d’habitat écologique. Cette démarche permet de répondre aux enjeux du Grenelle de l’Environnement. Autrement nommée construction durable, l’éco-construction favorise la valorisation des économies d’énergie et la préservation de l’environnement. Elle regroupe un ensemble de procédés et d’options qui visent à optimiser la performance énergétique en bâtiment.

Les particularités de l’éco-construction

Aussi appelée construction durable, l’éco construction fait référence aux constructions et rénovations dont l’impact environnemental est parfaitement maitrisé. Grâce à l’utilisation maximum des ressources naturelles et des énergies renouvelables, elle promet une performance énergétique optimisée. En France, environ 43 % des consommations énergétiques sont allouées au secteur du bâtiment vu la tendance de l’habitat écologique. La Fédération Française du Bâtiment (FFB) est bien consciente de l’importance de cette nouvelle perspective. Elle s’engage ainsi à maintenir les économies d’énergies, les travaux à faibles nuisances et les gestions optimales de déchets de chantier.

L’éco-construction fixe des critères de choix différents pour atteindre les objectifs fixés dans le respect de l’environnement. Parmi ses enjeux figurent la diminution de la consommation d’énergie. Cette éthique privilégie l’utilisation de sources d’énergie renouvelables comme la géothermie, l’aérothermie et l’énergie solaire. Elle met en avant la préservation des ressources via l’utilisation des eaux pluviales et non potables, la gestion optimisée de l’eau potable, l’assainissement des eaux usées, etc. En second rang, il y a la sélection optimisée des matériaux. L’éco-construction privilégie ainsi des matières bio-sourcées, recyclables, locales et renouvelables. Le confort des usagers est aussi une préoccupation de la construction durable. Gage d’isolation phonique et thermique, ce paramètre optimise la gestion des sources d’énergie d’éclairage. Il détermine l’amélioration de l’air intérieur relatif à la sélection de matériaux écologiques.

Les enjeux de l’éco-construction

La construction de bâtiments a des impacts sur les émissions de gaz dans l’atmosphère et la consommation d’énergies. Pour limiter les répercussions sur la planète, les acteurs sont sensibilisés par la mise en avant de l’éco conception. Considérée comme une démarche gagnant-gagnant, celle-ci est profitable pour tous. Sur le plan économique, le coût de l’énergie rend les démarches de sobriété énergétique presque obligatoires. Face à des factures énergétiques gonflées, les passoires thermiques mettent les occupants dans une situation d’instabilité complexe. L’éco-construction requiert une prise de conscience volontaire des constructeurs, des sociétés et des responsables ainsi que des consignes émises par l’État.

À la base de normes, de référentiels et de certifications, les acteurs du domaine utilisent des moyens précieux pour atteindre les objectifs fixés. Succédant à la règlementation thermique RT 2012, la règlementation environnementale RE 2020 a été rendue effective depuis le 1er janvier 2021. Elle vient renforcer les exigences de la RT 2012 en imposant l’utilisation d’énergie renouvelable ainsi que la prohibition d’installation de chauffage au gaz ou au fioul dans la construction durable. Allant au-delà des exigences de la RT 2012, la RE 2020 insiste sur la performance de l’isolation via le renforcement des obligations sur l’indicateur de besoin bioclimatique.

Un habitat d’avenir

S’imposant parmi les solutions qui permettent de résoudre les problèmes environnementaux principalement la transition énergétique et le réchauffement climatique. La loi de transition énergétique et de croissance verte de 2015 projette, d’ici 2050, la conversion de l’ensemble du parc de logements en « bâtiment basse consommation ». Adoptée après cette règlementation, la stratégie « bas carbone » impose une décarbonation presque complète du secteur du bâtiment. Ses rejets de gaz à effet de serre sont limités à 5 Mt à l’échéance prévue contre 85 à 90 Mt en 2018 à 2020. Enchaîné avec la loi Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan) de 2018 qui lance les chantiers de la règlementation environnementale RE 2020, le mouvement promet un avenir notable.

Trouver un constructeur de maison en bois en Haute Savoie
Pourquoi opter pour la construction d’une maison en bois ?

Plan du site